Bilan de l'appel au don de janvier

 

 

La campagne nationale d’appel au don qui a débuté le 12 janvier a eu un impact important sur la fréquentation des collectes mobiles et des sites fixes pendant tout le mois de janvier. Aujourd’hui, les réserves nationales en sang ont retrouvé un niveau satisfaisant.

 

Dans les Pays de la Loire, entre le lundi 12 janvier, date du lancement de la campagne, et le samedi 30 janvier, 17,7% de donneurs de sang se sont présentés en plus sur les collectes et les sites fixes de la région. 1792 candidats supplémentaires ont été accueillis dans la région sur cette période. 2086 personnes se sont présentées pour un premier don (soit 17,5% des donneurs présentés). Au total, 47 des 100 collectes mobiles organisées entre le 12 et le 30 janvier ont accueillis plus de 20% de candidats au don supplémentaires.

 

Ce sont, pour la plupart, les collectes en commune et les sites fixes de prélèvements de l’EFS qui ont connu les plus forts afflux de donneurs. L’affichage sur les abribus a constitué un moyen très efficace pour mobiliser les donneurs dans les zones urbaines. Les collectes situées en ville et les sites fixes de prélèvements ont d’ailleurs connu un afflux très important de donneurs pendant cette période et ont su s’adapter pour accueillir au mieux les candidats au don.

 

Cette affluence exceptionnelle est toujours malaisée à anticiper et à gérer dans ces proportions, et ce malgré les moyens supplémentaires mis en place pour accueillir ces donneurs supplémentaires. Cela a entraîné quelques situations délicates pour les donneurs, les équipes de prélèvements et les ADSB, mais également pour tous les acteurs de la chaîne transfusionnelle.

 

Aujourd’hui, la mobilisation des donneurs a permis der etrouver pour l’instant des réserves satisfaisantes en France. La vigilance reste cependant de mise.

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0